L’artisanat aux Baléares

Majorque : cathédrale Majorque, Minorque, Formentera, Ibiza : des villes qui ont hébergé de nombreuses cultures au fil des siècles et portent ainsi le sceau de diverses influences – carthaginoises, romaines, vandales, arabes... Il en résulte un artisanat riche et varié, qui fait partie intégrante de notre patrimoine européen tels que la sculpture sur bois, les bijoux en corail, le travail du verre sans oublier la maroquinerie.

Ibiza et Formentera : artisanats locaux

Peu étonnant que les hippies aient fait leur débarquement dans les années soixante dix sur ces îles pour s’initier aux artisanats locaux ; d’ailleurs on retrouve aujourd’hui sur les marchés de nombreux stands tenus par des "non natifs" des Baléares mais qui en maîtrisent parfaitement les techniques et vivent ainsi essentiellement du tourisme. Les bijoux à base de corail et d’argent, souvent couplés, ou encore les objets sculptés sont ce qu’on retrouve le plus couramment. Les blouses et coiffes traditionnelles, reproduites pour les besoins du tourisme sont néanmoins élaborées la plupart du temps dans les règles de l’art. Des instruments de musique comme les castagnettes en bois ou en os font aussi partie du paysage artisanal des Baléares, ainsi que certains tissus.

Majorque : le verre soufflé

La tradition du verre soufflé, très prégnante sur l’île de Majorque, remonte au IIème siècle avant JC. Née d’interactions entre les différentes cultures (arabe, orientale, andalouse et bien sûr catalane) elle est encore très prolifique aujourd’hui. On peut ainsi visiter à Majorque le Musée de la fabrique du verre soufflé. Le travail de la terre et de la céramique présente divers typiques : pots, marmites, jarres à vin dont les jarres décorées appelées gerretes. Plusieurs villages de Majorque ont des ateliers de poterie et des artisans de la terre et de la céramique. Il existe un autre objet caractéristique de ce type d’artisanat, le siurell : une figurine d’argile pétrie à la main, dotée de petites touches rouges et vertes faites au pinceau. Son sens n’est pas expliqué mais elle remonterait à l’antiquité grecque.

Minorque : ville du cuir

Le textile et la broderie, les perles mais surtout la maroquinerie font partie de l’artisanat minorquin. Menorca (Minorque en catalan) et toutes les îles Baléares sont connues dans le monde entier pour leur travail du cuir : même si le nombre d’usines a diminué, celles persistant à Minorque produisent pour de grandes marques internationales (Vogue...) et tiennent aux valeurs artisanales en termes de qualité et de finitions. Le travail du cuir ne s’y cantonne pas, loin de là, à la maroquinerie mais touche aussi à la cordonnerie et à la sellerie. Chaque produit passe entre les mains de plusieurs artisans qui sont garants de cette culture locale, aussi connue pour ses sandales typiques les menorquinas.


Écrit par Didier le dans Artisanat

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : q6ahi4uant