Tricot, crochet, vraiment une activité de seniors ou aussi pour les jeunes ?

L’image de cette vieille dame, se balançant sur son rocking chair, en train de tricoter, de boire sa tasse de tilleul, son chat ronronnant à ses pieds a longtemps alimenté l’imaginaire populaire. A savoir pourtant qu’aujourd’hui, le tricot et le crochet ne sont plus des activités exclusives aux retraités. Les jeunes s’y intéressent aussi car la laine est devenue une matière très tendance en ce moment. L’occasion pour eux de faire leurs propres réalisations et de rester original.

Tricot, crochet, vraiment une activité de seniors ou aussi pour les jeunes ?

Le tricot, une activité pas uniquement pour les seniors

Le tricot est l’une des activités phare de beaucoup de grands-mères. Ayant plus de temps libre, elles peuvent passer des heures devant leurs aiguilles. Mais cette activité ne s’adresse pas à tous. Elle nécessite énormément de patience, de rigueur et de précision. S’ils ont longtemps été cantonnés à un loisir pour personne âgée, le tricot et le crochet font pourtant leur grand retour aujourd’hui. Les raisons de ce nouvel engouement sont nombreuses. D’abord, avec la montée en flèche du DIY, beaucoup de gens s’intéressent aux techniques qui leur permettent de réaliser leurs propres créations. Le crochet et la couture en font partie. Et ce ne sont pas uniquement les individus d’un certain âge qui s’y mettent. Même les plus jeunes s’y intéressent également. Il faut dire que les matières comme la laine y sont aussi pour quelque chose. Cette dernière est particulièrement en vogue en ce moment. On voit dans les magazines, sur internet ou à la télévision le grand retour des vêtements en laine à petite ou grosse maille. Ainsi, pour réaliser des pulls tendance ou des plaids, rien de tel que cette matière naturelle associant douceur et confort.

Un DIY pour détresser

Activité de détente par excellence, le tricot a cet avantage d’apporter la paix à l’esprit. Après juste quelques rangs, vous vous sentez tranquille et moins stressé. Bien évidemment, la difficulté du travail dépend de si vous pratiquez le tricot ou le crochet car il existe une différence.

Le premier nécessite l’usage de deux aiguilles. L’une accueille les mailles et l’autre va servir à réaliser les rangs en nouant. Une fois qu’on a l’habitude avec la méthode, il est possible même de tricoter à l’aveugle.

Le crochet pour sa part requiert l’usage d’une seule aiguille. Cette méthode est plus compliquée et requiert de l’attention car les piqures s’effectuent à des endroits très précis.

Attention, pour bien réussir le tricot, il est important de choisir le bon fil. La laine est préconisée. Elle se décline en version végétale, animale ou synthétique et assure un produit fini de qualité. Par contre, il vaut mieux éviter les fils torsadés ou pailletés qui se dédoublent facilement et sont difficiles à utiliser.

Où apprendre ?

Des sites comme Senior Magazine vous indiqueront certainement que le web constitue l’une des solutions les plus rapides pour apprendre le tricot ou le crochet. Il faut dire que ce ne sont pas les tutoriels qui manquent. Sous forme de vidéos ou de billets, ils aident les novices à maîtriser les techniques et les plus aguerris, à les affiner. Sinon, il existe aussi des ateliers ou stages proposant des formations en groupe dédiées à ceux qui cherchent plus un apprentissage basé sur l’interactivité.

Écrit par Didier le dans Artisanat

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : sx9cdysu4z